www.nigelkeay.com (Website in English)

cd covercd

Nouveauté CD : Nigel Keay Music for Small Groups blumlein records (CD-A023)

CD disponible chez les disquaires spécialisés suivants :

Souffle Continu, 22 rue Gerbier, 75011 Paris - Tél. : 01 40 24 17 21
La Dame Blanche, 47 Rue de la Montagne Sainte-Geneviève 75005 Paris - Tél. :
01 43 29 68 42

Au programme :

Trio pour Clarinette, Alto & Piano (2009) Adagietto Antique : Erika Bliznik - clarinette, Nigel Keay - alto, Jeffrey Grice - piano
Enregistrée à l'Atelier de la Main d'Or, 9 passage de la Main d'Or, Paris (15 octobre 2010). Prise de son : Andrew Levine.

Piano Trio "Variations sur un thème d'Au puits de l’épervier : Anastasiya Filippochkina (NZ) - violon, Gabriel Casalis - violoncelle, Debra Takakjian - piano
Enregistrée à la résidence de l'Ambassadeur de Nouvelle-Zélande à Paris (2 décembre 2009). Prise de son : Nigel Keay.

Duo pour violon & alto Visconti Variations (2008) : Simone Roggen (NZ) - violon, Cyprien Busolini - alto
Enregistrée à la résidence de l'Ambassadeur de Nouvelle-Zélande à Paris (1 juin 2010). Prise de son : Nigel Keay.

Quatuor à cordes N° 2 (1995) : Eugene Lee (NZ) & Charmian Keay (NZ) - violons, Joe Ichinose - alto, Gabriel Casalis - violoncelle
Enregistrée à la Maison du quartier de la Plaine Saint-Denis (22 mars 2010). Prise de son : Nigel Keay.

Terrestrial Mirror pour flûte, alto & harpe (2004) : Paolo Vignaroli - flüte, Nigel Keay - alto, Delphine Latil - harpe
Enregistrée à la résidence de l'Ambassadeur de Nouvelle-Zélande à Paris (7 mars 2011). Prise de son : Andrew Levine.

Biographies des musiciens :

Anastasiya Filippochkina
Originaire de Kiev, Ukraine, Anastasiya Filippochkina s'est installée en Nouvelle Zélande, et elle est diplomée de l'Université de Canterbury, École de Musique en 2003. Puis elle a poursuivi ses études en Master of Music à l'Eastman School of Music aux États-Unis. En 2008, Anastasiya Filippochkina joue dans le "Southbank Sinfonia" à Londres.

Gabriel Casalis
Après un premier prix de Violoncelle au CNR de Boulogne-Billancourt avec Xavier Gagnepain et une formation d'analyse, d'écriture et de musique de chambre, il obtient un Prix de Perfectionnement à l'unanimité au CNR d'Aubervilliers-La Courneuve. Il travaille ensuite auprès de Michael Hell, soliste à l'Orchestre Philharmonique de Munich. Violoncelliste du Quatuor Jadeite, il se produit dans de nombreux concerts en France, en Espagne et en Allemagne. De plus il effectue régulièrement des remplacements à l’Orchestre National d’Ile de France et est titulaire à L’Orchestre Lamoureux. Par ailleurs, habitué aux enregistrements en studio, il apparaît dans plusieurs album, comme " Histoire" de Nicolas Peignet, « From N-Y to Rio » avec S. Reuben (Ness Music), « Je te dirais que tout est beau » de Cristina Marocco (Playon), « Je donne ma langue au chant », Kids factory, (Taklit)… Intéressé par la pédagogie, est professeur de violoncelle et musique de chambre à l’école Koenig à Paris, intervient comme professeur au stage de Lions-sur-Mer. Egalement passionné de Jazz, il a intégré, comme bassiste, des formations telles que le Big-Band, le Quintet swing, le Quartet…

Simone Roggen
Simone Roggen, née d'un père suisse et d'une mère sud africaine, est originaire d'Auckland en Nouvelle Zélande. Elle a commencé le violon avec la méthode Suzuki puis a obtenu son Masters de musique en 2004 avec distinctions. Jouant avec des ensembles de chambres et orchestres, son violon l'a fait voyagé en Autriche, Italie, Danemark, Chine, Hong Kong, Taiwan, Singapour, Australie, Tonga et en Nouvelle Zélande. En 1997 et 1998, elle remporte la compétition nationale de musique de chambre en Nouvelle Zélande (New Zealand National Chamber Music Competition). En 2006, Simone Roggen fut la première néo zélandaise à être acceptée au cours Thy de musique de chambre au Danemark. En 2009, elle étudie avec Giuliano Carmignola dans sa classe pour soliste au conservatoire de musique de Lucerne. Simone a joué dans de nombreux types d'ensembles: baroque dans des églises européennes et même avec des groupes hip hop dans des discothèques japonaises. Simone Roggen est membre d'orchestres depuis l'âge de 8 ans. Elle est membre de l'orchestre de chambre, Spira Mirabilis.

Cyprien Busolini
Cyprien Busolini est un musicien pluriel qui navigue entre l'improvisation libre, les musiques contemporaine et classique, la danse et le théâtre qu'il accompagne régulièrement.
Il a obtenu un 1er prix d'alto au CNR de Rueil-Malmaison dans la classe de Françoise Gneri, puis il s'est perfectionné auprès de P. Faure et Pierre Henri Xuereb. Très vite attiré par le répertoire contemporain, il se forme avec l'ensemble Alternance et Alain Damiens dans l'ensemble A.Propos. Son grand intérêt pour la musique contemporaine et tout particulièrement pour les nouvelles œuvres lui permet de travailler avec de nombreux compositeurs comme Mirtru Escalona-Mijares, Luis Naon, V. Laubeuf, L. Thirvaudey, Nigel Keay, Hans Ulrich Lehmann dont il a joué ou créé certaines de leurs pièces aussi bien en tant que soliste qu'en ensemble.
En 2007 Garth Knox l'invite pour l'enregistrement du disque « Viola Spaces », et depuis 2008 il fait partie de l'ensemble de musique contemporaine C Barré à Marseille. Il s'est également produit en soliste au Festival Radio France de Montpellier, à la nuit blanche (Paris), à la Chartreuse de Villeneuve-Lez-Avignon et au théâtre de la Minoterie de Marseille avec l'ensemble C Barré...
D'autre part, il se produit en tant qu'improvisateur, ce qui l'a amené à jouer à Berlin, Zürich, Lucerne, Istanbul, Bordeaux, Paris.... Il a croisé le chemin de Joëlle Léandre, B. Phillips, J. Hamilton, Marc Ducret lors de stages. A travers l'improvisation, il expérimente les relations entre la musique et la danse et tout particulièrement la mise en espace du musicien.

Eugene Lee
Né en Corée du Sud en 1986, Eugene Lee est arrivé en Nouvelle-Zélande in 1995. Il fait ses débuts de violoniste à l'âge de 14 ans avec l'Orchestre Philharmonique d'Auckland dans le cadre du festival "Starlight Symphony". Il est nommé "Jeune Musicien de l'année 2004" et apparaît à la télévision nationale. En 2005, il participe au concours de violon international Michael Hill, et en 2007, il remporte le concours de musique de l'Université d'Auckland. Il est soliste de l'orchestre symphonique de l'université d'Auckland en 2006 et du Southbank Sinfonia de Londres en 2009. Il est membre du Quatuor Idomeneo. Eugene étudie actuellement au Guildhall School of Music and Drama à Londres. 

Charmian Keay
Charmian Keay est violoniste et fille du compositeur Nigel Keay. Dès l’âge de 3 ans, elle s’exerce au violon avec sa mère, Miranda Adams, violoniste professionelle néo-zélandaise. Elle étudie avec Justine Cormack, violoniste du Trio Néo Zélandais, Kevin Lefohn et Tessa Petersen, Titulaire d’une licence en musicologie (spécialité Violon) de l'Université d'Otago, Charmian joue dans l'Orchestre National des Jeunes de Nouvelle-Zélande de 2005 à 2008. En 2009, elle joue dans le "Southbank Sinfonia" à Londres. www.charmiankeay.net

Joe Ichinose
Né dans une famille de musiciens à cordes, Joe Ichinose a débuté très jeune le violon et violon-alto. À quinze ans, il obtient un prix d'excellence au Festival de Musique de Londres Nord. Il étudie au Royal Northern College of Music jusqu' en 2006. Depuis, il est principalement chambriste, se produisant dans divers ensembles au Royaume-Uni, en Europe et aux États-Unis. Il joue régulièrement dans l'orchestre 'Southbank Sinfonia' depuis 2007. Joe Ichinose a été l'altiste du Quatuor Galitzin.

Erika Bliznik
Originaire de Boston, Erika Bliznik a étudié avec Jonathan Cohler à la Longy School of Music et avec Ricardo Morales, clarinette solo de l’orchestre de Philadelphie, ancien clarinette solo du Métropolitan Opéra de New York. Actuellement candidate au doctorat en clarinette à New York, elle se perfectionne à Paris avec Philippe Cuper, clarinette solo de l'Opéra National de Paris.

Nigel Keay
Originaire de Nouvelle-Zélande, Nigel Keay vit en France depuis 1998. Il s’est toujours associé à l’exécution de ses propres œuvres, soit en jouant au sein d’un orchestre, soit en le dirigeant lui-même. Son œuvre abondante et variée est, dans un premier temps, marquée par l’atonalité et l’abstraction. Dans les années 1990, sa musique renoue avec le langage harmonique en s’inspirant de notions littéraires et philosophiques.

Jeffrey Grice
Jeffrey Grice a la double nationalité néo-zélandaise et française. Diplômé de l’Université d’Auckland, Licence de Concert de l'Ecole Normale Supérieur de Musique de Paris. Lauréat de la fondation Yehudi Menuhin, de la fondation Cziffra et de la fondation Sophia-Antipolis. Prix de l’Académie du disque français, Officier des Arts de des Lettres. Il a enregistré en Europe pour Calliope, Erato et Integrral Classic et au Japon pour Sony Classical, Cosmo Village et JVC.

Paolo Vignaroli
Après ses études en Italie, Paolo Vignaroli obtient successivement le diplôme de formation supérieure mention Très Bien à la Musikhochshule de Lugano (Suisse) dans la classe de Mario Ancillotti (soliste international) et le Diplôme de Perfectionnement au CNR de Boulogne-Billancourt dans la classe de Céline Nessi et Pierre Dumail ((flûtiste à l'Opéra de Paris). En 2008 il a crée à l'Ircam une étude pour flûte et électronique du compositeur David Adamcijck. En 2009 il remporte le Premier Prix du Concours International de Musique Contemporaine Nicati (Suisse). Julien Malossena lui a récentement dédié "Sur Mesure 1. Pour Paolo" : une pièce écrite sur mesure pour lui. En 2010 il est invité au Festival de Lucerne en tant que soliste, pour créer des œuvres des compositeurs Oscar Bianchi, Benoit Moreau et Annette Schmucki. Soliste de l'Ensemble Acouphène, il s'engage dans l'improvisation et le développement des technique nouvelles à la flûte.

Delphine Latil
Jeune artiste interprète, Delphine Latil s'est déjà produite en soliste et musique de chambre dans de nombreux concerts en France (salle Cortot à Paris, Cathédrale de Rouen, Cirque de Reims...) et à l'étranger (Bishopgate Institute de Londres, Teatro Giovanni de Castelleone, Historische Stadthalle de Wuppertal...).
Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe d'Isabelle Moretti, elle a été formée dès son plus jeune âge, à l'Ecole Nationale de Musique de La Rochelle, puis au Conservatoire National de Région de Nantes (premier prix de harpe et de musique de chambre) dans la classe de Nathalie Henriet. Elle s'est en outre perfectionnée auprès de Marielle Nordmann, Marie-Claire Jamet, Fabrice Pierre, Germaine Lorenzini, Ghislaine Petit-Volta.
Lauréate 2005 de la fondation Meyer, premier prix au concours international de l'UFAM (Union des Femmes Artistes Musiciennes), Delphine Latil a remporté en 2007 le premier prix au concours international Camac à Londres.
Elle a joué sous la direction de chefs tels que Heinz Holliger, Emmanuel Krivine, Christoph Eschenbach, au théâtre du Châtelet, salle Pleyel, Cité de la musique...
En 2007 elle crée le trio LATIL avec son frère violoniste et sa soeur violoncelliste. Ils se sont produits notamment au Festival de Cormeilles et à l'abbaye de Flaran. Elle a également créé plusieurs spectacles de théâtre musical en tant que harpiste et comédienne.
Delphine Latil est depuis 2008 professeur de harpe au conservatoire de Nanterre.
Elle s'apprête à enregistrer un disque consacré à l'œuvre d'André Caplet en compagnie du quatuor Stanislas et de l'acteur Roland Giraud.

Debra Takakjian
Pianiste Debra Takakjian possède une longue expérience de soliste et chambriste, notamment au Carnegie Zankel Hall, Weill Recital Hall, Steinway Hall  (New York & Londres), Château de Fontainebleau et aux conférences de ‘Rachmaninoff Society’ à Londres (2005), Amsterdam (2006) et New York (2007).  Debra a étudié auprès de Gaby Casadesus et d’éminents pianistes français comme Philippe Bianconi et Philippe Entremont.  Elle a fondé l'ensemble de musique de chambre, Ondine Musique.

Projet soutenu par le fonds d'amitié France/Nouvelle-Zélande
logo